Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 janvier 2009 1 12 /01 /janvier /2009 23:18



 

« Au cours du languide printemps de 1702, l'illustre seigneur de la tour de Ako eut à recevoir et à traiter avec magnificence un envoyé impérial. Vingt-trois mille ans de courtoisie (dont certains mythologiques) avaient compliqué d'angoissante façon le cérémonial de bienvenue. L'envoyé représentait l'empereur, mais à la manière d'une allusion ou d'un symbole : nuance qu'il était aussi inopportun d'exagérer que de minimiser. »


Jorge Luis Borges,

« Le peu civil maître de cérémonies Kotsuké no Suké »,

dans Histoire universelle de l'infamie (1935),

traduction R. Caillois et L. Guille, revue par J. P. Bernès,

Gallimard, « La Pléiade », tome I, 1993, p. 331.

Partager cet article

Repost 0
Thierry Ménissier - dans Florilège
commenter cet article

commentaires