Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 janvier 2009 3 28 /01 /janvier /2009 11:15

CYCLE DE CONFERENCES 2009


CLINIQUE DE LA SUBJECTIVITE CONTEMPORAINE



Proposé par : B.Jeanmart et D.Sainte-Rose


Lectures


« Il y a donc une pensée de la littérature. La littérature est un exercice de pensée ; la lecture une
expérimentation des possibles… La littérature, pour quoi faire ? La littérature est- elle remplaçable ? Elle est concurrencée dans tous ses usages et ne détient de monopole sur rien, mais l’humilité lui sied et ses pouvoirs restent démesurés ; elle peut donc être embrassée sans état d’âme et sa place dans la Cité est assurée. L’exercice jamais clos de la lecture demeure le lieu par excellence de l’apprentissage de soi et de l’autre, découverte non d’une personnalité ferme, mais d’une identité obstinément en devenir. »


La proposition de cette année, est de mettre à l’épreuve d’une réflexion partagée cette remarque d’Antoine

Compagnon dans son cours inaugural du Collège de France prononcé le 30 novembre 2006. A l’appui de la

lecture, toujours singulière d’un certain nombre de textes littéraires, dont le choix est susceptible d’éclairer les constructions et les spécificités de la subjectivité contemporaine, l’invitation est offerte d’interroger les

modalités de lectures et d’interprétations qui sont mises en jeu afin de mieux discerner ce qu’ils favorisent ou entravent dans l ’accès à une meilleure expérimentation des possibles .


Sur fond d’une indisciplinarité ouverte et curieuse, ces lectures devraient permettre quelques rencontres

inattendues avec leurs effets de discussion et de transmission. A ce titre chacun peut être sollicité en son nom propre, indépendammant de toute doctrine ou courant de pensée.


3 février 2009 : Yves CITTON, professeur de littérature française du XVIIIè siècle à l’Université STENDHAL, GRENOBLE 3 :

 

 

« La lecture comme rencontre, actualité de Tiphaigne de la Roche (1749-1765). Texte téléchargeable :http://gallica.bnf.fr/ puis taper « Giphantie » sous la rubrique TITRE,puis cliquer pour télécharger les deux parties.


2 avril 2009 : Fanny DECHANET-PLATZ, chargée de cours à l’Université STENDHAL, GRENOBLE 3 :


  « Lire les sommeilS, 1890-1950, la littérature comme mémoire et expérimentation de la subjectivité ».cf : DECHANET-PLATZ Fanny, L’écrivain, le sommeil et les rêves, Gallimard,2008.



14 mai 2009 : Dominique FALCY, professeur de philosophie en classes préparatoires au lycée CHAMPOLLION, GRENOBLE :

 

« l’Age d’homme de Michel Leiris, lecture des énigmes d’un moi »



Thierry VINCENT, psychiatre, psychanalyste, GRENOBLE :


  « Les Bienveillantes de Jonathan Littell : y a-t-il une banalité du mal ? ».* lieu et date non encore déterminés uniquement pour cette conférence.



20 h 30 Salle des conférences. Clinique Georges Dumas,10 avenue Maquis Grésivaudan, La Tronche. Entrée : 3€



Renseignements :


bruno.jeanmart@wanadoo.fr / dominique.sainterose@orange.fr



Partager cet article

Repost 0
Thierry Ménissier - dans Evénements
commenter cet article

commentaires