Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 septembre 2009 3 23 /09 /septembre /2009 07:03

UNIVERSITE PIERRE MENDES FRANCE – GRENOBLE 2

DEPARTEMENT DE PHILOSOPHIE

 

Licence, 1ère année – 2009-2010, 1er semestre

Philosophie de la culture 

 

Moderne, contemporain et postmoderne

 

Argument du cours :

 

Que signifie l’adjectif « moderne » ? Pourquoi possède-t-il une dimension évaluative (et valorisante) aussi forte ? La manière de vivre et de penser qu’il désigne est-elle encore aujourd’hui d’actualité à certains égards ? Ce cours s’attachera à répondre à ces questions, en partant de l’étude d’un certain nombre d’œuvres considérées comme typiquement modernes en littérature, en peinture et en philosophie. On étudiera également le courant qui s’est défini, de manière réactive, comme « antimoderne ». Le cours examinera ensuite la manière dont l’époque appelée « contemporaine », à partir de la fin du XIXème siècle, a radicalisé l’esprit moderne, notamment grâce à la notion d’avant-garde. Ce faisant, l’époque contemporaine a-t-elle, dans les mêmes domaines de la vie culturelle, réalisé ou dépassé les exigences modernes ? Et que doit-on entendre par l’adjectif « post-moderne », apparu au début des années 1980 ? S’il désigne une abolition de l’esprit moderne, en quoi consiste-t-elle, et comment se manifeste une telle revendication dans les productions de la culture ?

 

Plan du cours :

 

1.Qu'est-ce que la modernité ? Un projet de civilisation : XVIème – XVIIIème siècles

 

2.Les tourments de la modernité : la douloureuse remise en question des idéaux modernes par l’esprit « contemporain », XIXème – XXème siècles

 

3.La tentative de dépassement de la modernité : qu’est-ce que le style « post-moderne » ? (XXème – XXIème siècles).

 

Evaluation :

 

-          Contrôle continu facultatif : sur la base d’une fiche de lecture (ouvrage décidé avec l’enseignant).

-          Contrôle terminal obligatoire : devoir sur table en temps limité (dissertation ou commentaire d’extrait de texte).

Partager cet article

Repost 0

commentaires