Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 mars 2013 7 31 /03 /mars /2013 06:24

vertige

 

 

 

« L’amour de la sagesse et l’amour de la bonté, s’ils se résolvent en activités consistant à philosopher et à faire le bien, ont ceci de commun qu’ils cessent immédiatement, qu’ils s’annulent, pour ainsi dire, dès que l’on admet qu’il est possible à l’homme d’être sage ou d’être bon. Les tentatives n’ont pas manqué pour faire exister ce qui ne peut survivre à l’instant de l’acte, elles ont toujours conduit à l’absurde. »

 

(Hannah Arendt, The Human Condition, § 10 « Le lieu des activités humaines »)

 


L’exercice du philosopher, comme la vie éthique, nous obligent à ne pas nous stabiliser dans une posture, mais nous conduisent à adopter une forme de déséquilibre vers l’avant.


Cette observation concerne d’autres activités importantes. Pareillement, en effet, l’expérience de la beauté ne saurait être continue, car il serait absurde de se dire une fois pour toutes « je vis dans le beau ».


Et de même pour la relation amoureuse : ce qu’on nomme improprement état amoureux n’est que la suite des émotions bouleversantes que m’impose la présence de l’autre dans mon existence, que je le veuille ou non (et cela, d’ailleurs, tout le monde le sait : la plénitude amoureuse est une forme de la souffrance).

 

Nous, humains, habitons le temps de la recherche ; dès que nous sommes authentiques nous sommes voués à l’inquiétude. Ces formules ne seraient que pur truisme, s'il ne fallait, en conséquence, concevoir toute l'audace dont est capable l'humanité à la lumière de l'humilité nécessairement induite par le fait que nous habitons un espace-temps de l'entre-deux. Toutefois, il est heureux - pour les individus capables de l'accepter - que cette considération conduise à une forme différente de respiration.

 

(en vignette : photo du film Vertige d'Abel Ferry)

Partager cet article

Repost 0
Thierry Ménissier - dans Positions
commenter cet article

commentaires

Durand Wood 26/05/2015 19:29

Bonjour, j'aime particulièrement vos première et dernière assertions. Je les fais miennes pour la recherche théologique. Hélas, trop peu de théologiens l'éprouvent ainsi. Ou alors on ne les entend pas.

Review Omni Tech Support 22/05/2014 10:19

Define beauty for me! Because I could not understand it like others! I certainly know whether a person is good looking or not. But that have nothing to do with beauty. It is something that is inside and something you radiate day to day. That’s what I believe.