Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
30 mars 2013 6 30 /03 /mars /2013 09:07
Repost 0
Thierry Ménissier
commenter cet article
30 mars 2013 6 30 /03 /mars /2013 08:59

Remarquable entretien sur Hobbes et la nature du Léviathan !

Repost 0
Thierry Ménissier
commenter cet article
29 mars 2013 5 29 /03 /mars /2013 05:35

Logo2 pug

 

 

« Rien d’impossible »

Une nouvelle collection d’essais aux Presses Universitaires de Grenoble

 

 

 

 

Je suis heureux d'annoncer le lancement d'une nouvelle collection d'essais aux PUG, dont je vais assurer la direction éditoriale. Si les ouvrages que nous allons publier ne seront pas, pour la majorité d'entre eux, des livres de philosophie, ce projet recoupe mon engagement pour un débat public des idées, notamment dans le cadre de la Société alpine de philosophie. Voici le texte de présentation de la collection.

 

 

Notre situation actuelle est celle d’un monde qui paraît en mal d’utopie et où, compte tenu de sa complexité, la réflexion est plus que jamais nécessaire. Il s’agit avec cette collection de fournir des éléments pour éclairer le jugement des lecteurs sur des questions d’actualité qui recèlent les virtualités du monde de demain. « Rien d’impossible » : la collection porte ce titre parce les questions les plus variées peuvent être posées et les thèmes les plus difficiles abordés. Elle repose sur le pari que l’audace n’interdit ni la décence ni la générosité.


Cette collection regroupe des textes documentés mais courts (128 p., soit 240 000 signes espaces compris), des écrits en nom propre plutôt que des ouvrages savants, portant sur des questions contemporaines et dont la lecture est aisée. Pour chaque titre, le point de vue de l’auteur doit être identifiable : on préfère un texte engagé à une somme sans âme. Courte bibliographie (une trentaine de titres maximum), pas de notes infra-paginales bibliographiques, index et éventuellement glossaire.

 

 

Par conséquent, appel à candidatures : tous les manuscrits seront examinés !


(Me contacter par ce blog ou à mon adresse : Thierry.Menissier@upmf.grenoble.fr)

 

 

 

Repost 0
28 mars 2013 4 28 /03 /mars /2013 20:19
Repost 0
Thierry Ménissier
commenter cet article
20 mars 2013 3 20 /03 /mars /2013 15:23
Repost 0
Thierry Ménissier - dans Evénements
commenter cet article
20 mars 2013 3 20 /03 /mars /2013 06:12
Repost 0
Thierry Ménissier
commenter cet article
17 mars 2013 7 17 /03 /mars /2013 14:53

david-friedrich.jpg

 

Caspard David Friedrich,

Voyageur contemplant une mer de nuages, 1818

Kunsthalle de Hambourg

 

 

Cycle "L’Instant Philo", Saint-Martin d’Uriage, centre culturel Le Belvédère, jeudi 21 mars 2013, 20 heures.


L’esthétique comme quête : à la recherche d’une relation authentique à la nature ?

 

Conférence de Thierry Ménissier

 

Qui, lors de certaines courses sur terre ou sur mer, n’a ressenti qu’il se passait parfois quelque chose de spécial dans la relation aux éléments, quelque chose d’irréductible à l’activité ordinaire, et qu’on peine à qualifier avec précision ?

 

Des mots viennent souvent à l’esprit, mais s’ils semblent tentants ils paraissent également insuffisants : impression de vivre des moments qui ont du sens, voire qui sont sacrés (mais sans que Dieu ni les dieux n’y entrent en rien), puissante présence à soi et à la nature, enfin sensation de faire partie de cette dernière. Des auteurs ont tour à tour évoqué l’extase matérielle (J.MG. Le Clézio) et le sentiment océanique (Romain Rolland), et l’alpiniste Reinhold Messner parlait de l’ivresse des cimes…Toutes ces tentatives visent-elles à cerner quelque chose comme le « sentiment du monde » ?

 

 

En d’autres termes, les éléments naturels nous motivent : la montagne, le désert ou encore l’océan représentent davantage que le théâtre de nos déambulations – si la recherche de la nature peut apparaître comme le motif de nos engagements, c’est peut-être que les éléments dont celle-ci se compose constituent une forme de nourriture spirituelle. Qu’est-ce qui se joue dans une telle relation à la nature, dont on peut remarquer qu’elle peut être revendiquée par des gens extrêmement divers, et notamment par des personnes hautement socialisées et considérées par les autres comme parfaitement "raisonnables" ? Peut-on parler d’une quête dont l’esthétique est la finalité ?

 

 

Mon intervention vise à caractériser le plus précisément possible cet ensemble d’impressions, en posant diverses questions philosophiques. Par exemple, l’origine de ce sentiment réside-t-elle plutôt dans une projection dont l’homme serait responsable, ou les conditions naturelles nous en sont-elles initialement données ? Dans ces moments spéciaux, quelle relation s'institue intimement entre la conscience et la sensibilité ? Le sentiment produit par les éléments est-il lié à une forme de "performance" ou bien relève-t-il de la pure "contemplation" ? Quel rapport aux risques encourus, au danger de mort, et à l’intuition qu’on a intimement de cette dernière ? Quel type d’espace-temps se trouve ouvert grâce à cette expérience ? Quel degré de préparation est-il nécessaire d’avoir reçu par son éducation pour l’éprouver ? Quelle fonction de tels moments sont-ils amenés à remplir dans la vie de l'homme socialisé ? Enfin, s’agit-il de quelque chose d’appréhendable grâce aux catégories de l’esthétique – et si oui laquelle : classique, romantique ou contemporaine ?


 

« Tu es plus beau que la nuit. Réponds-moi, océan, veux-tu être mon frère ? »

 

Lautrémont, Chants de Maldoror, Chant premier.

 

 

Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles.

 

Pour se rendre au Belvédère de Saint-Martin d’Uriage :

http://www.saint-martin-uriage.com/6.aspx

http://www.saint-martin-uriage.com/Documents/Programme%20Belvedere_2012-2013.pdf

Repost 0
Thierry Ménissier - dans Evénements
commenter cet article
17 mars 2013 7 17 /03 /mars /2013 13:00

Un des mérites de cet article est de mettre en relation les aspects technologiques ou les choix énergétiques, la dimension politique sous ses différents aspects et l'"esprit des lois propres" aux populations. L'option énergétique d'une société engage sa structuration sociale et politique, mais aussi ses mœurs et son rapport à la liberté.

Repost 0
Thierry Ménissier
commenter cet article
13 mars 2013 3 13 /03 /mars /2013 14:00
Repost 0
Thierry Ménissier
commenter cet article
13 mars 2013 3 13 /03 /mars /2013 08:17
Repost 0
Thierry Ménissier - dans Séminaires
commenter cet article